Merci pour votre inscription! 🎉

Merci 🎉pour votre inscription!

Vous devriez recevoir notre newsletter mensuelle prochainement.

S’abonner à notre newsletter 😊

Découvrez l’expertise d’un blogueur professionnel qui a pu voir les choses en grand avec monday.com

Découvrez l’expertise d’un blogueur professionnel qui a pu voir les choses en grand avec monday.com

Mark Spera

Depuis l’avènement d’internet, bloguer est une activité extrêmement populaire. En ce qui me concerne, je ne connais pas de moyen plus amusant, plus expressif et plus lucratif que de publier mes textes sur le web. J’ai commencé mon blog, Growth Marketing Pro, en 2017. Aujourd’hui, il compte près de 100 000 lecteurs par mois, un développement qui s’est fait avec un budget très limité. 

Mais qui dit croissance dit nouvelles complexités. Très vite, je ne me suis plus limité à écrire pour mon blog et ai commencé à développer ma marque en prêtant ma plume à d’autres blogs. J’utilisais également mon blog pour capter des prospects pour mon activité de consultant, donc mon site constituait en plus un véritable circuit de vente.

C’est pourquoi l’utilisation d’un outil de  gestion de projet est rapidement devenue une nécessité. Vient toujours un moment où les tableurs ne suffisent plus. Afin de rester productif et de rationaliser tous ces processus, je me suis tourné vers monday.com.

À mon avis, la plupart des blogueurs finissent par devoir s’équiper d’un logiciel de gestion de projet. Alors voici les trois raisons qui ont convaincu votre blogueur ici présent. 

1. Bloguer

Bloguer requiert une solide coordination. 

Avec mon partenaire, Hailey, nous avons produit plus de 200 articles au cours des trois dernières années. Soit environ 400 000 mots à gérer ! Et bien que j’aime écrire, la rédaction d’un article requiert beaucoup de travail de préparation. 

Tout commence généralement par une recherche de mots-clés avec un logiciel de référencement. Une fois que nous avons une liste pertinente de mots-clés et de sujets, nous utilisons monday.com pour créer une liste d’idées d’articles et ensuite fixer des priorités. Une fois rédigés, les articles sont notés dans un calendrier éditorial pour que nous sachions quand les mettre en ligne et quand les partager avec notre liste de diffusion. 

Par ailleurs, beaucoup de gens sont étonnés par le nombre de personnes qui peuvent participer à la création d’un article de blog. Même si j’en suis le rédacteur, une partie du travail de préparation et de recherche est effectuée par des freelances. Je les invite à mes tableaux sur monday.com, ce qui leur permet de suivre le processus, de lire les ébauches et d’indiquer où ils en sont pour chaque article. Au lieu de s’envoyer et de se renvoyer des dizaines d’e-mails, nous communiquons directement sur la plateforme, ce qui allège ma boîte de réception et organise toutes nos communications. Tout le monde s’en réjouit.

2. Liens et flux de travail RP 

Quiconque blogue en gardant à l’esprit l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) sait pertinemment que la création de contenu pour votre site n’est qu’une première étape. L’étape suivante consiste à convaincre Google que votre contenu mérite d’être classé dans sa page de résultats des moteurs de recherche (SERP). 

L’algorithme de classement qu’utilise Google n’est que partiellement connu. Néanmoins, tous les spécialistes en marketing de recherche vous le diront : l’un des meilleurs moyens d’amener Google à classer vos articles est d’obtenir des backlinks (aussi appelés liens entrants ou liens retour) de publications réputées sur le web. Les liens entrants vers votre site envoient un signal de confiance très fort à Google. Ainsi, lorsque l’algorithme choisit les articles à classer, ceux qui bénéficient de backlinks sont généralement bien classés sur la SERP. 

Être publié sur d’autres sites web est plus compliqué qu’on pourrait le penser. En fait, cela peut vite donner le tournis. Il existe une bonne douzaine de façons d’obtenir des liens vers votre site, notamment par le biais d’échanges de liens, d’actions de relations publiques et de publications d’invités. En outre, vous pouvez généralement cibler des centaines voire des milliers de sites. Pour de nombreux spécialistes du marketing de recherche, cela se traduit par des tableurs mal organisés avec des colonnes pour les coordonnées de contact, les statuts, les propriétaires et les commentaires.

Mais dès que j’ai commencé à utiliser monday.com, je me suis rendu compte qu’il y avait une façon beaucoup plus ordonnée d’enrichir mes listes et mes points de contact. monday.com possède une intégration directe avec Gmail, ce qui signifie que je peux communiquer avec mes cibles de link building et mettre à jour les statuts et les dates d’échéance en un seul clic. 

En plus, monday.com possède une fonction d’importation de feuilles Excel/CSV, ce qui permet de créer un tableau pour les flux de travail déjà créés. Grâce à cela, mon tableur fourre-tout s’est transformé en une chose bien plus agréable à regarder.

3. Intégrations

Comme je vous le disais, Growth Marketing Pro n’était au départ qu’un simple blog. Mais lorsque nous avons décidé de le monétiser et que nous avons commencé à capter de potentiels prospects, les choses sont devenues beaucoup plus complexes. Il nous fallait un moyen de voir nos prospects arriver, de programmer les appels et de répartir les clients. Bref, nous avions besoin d’un outil de gestion de la relation client (ou CRM). Et en plus de l’intégration de Gmail que nous trouvions vraiment pratique, monday.com facilite propose d’innombrables autres intégrations avec des outils modernes. 

Pour Hailey et moi, Typeform s’est révélé une incroyable solution de capture de prospects. Nous n’avons eu aucune difficulté à l’intégrer dans notre blog et, en un rien de temps, nous nous sommes retrouvés avec de nombreux appels de vente programmés chaque jour. Cerise sur le gâteau, monday.com dispose d’une intégration Typeform. Nous pouvons donc capturer les prospects et les envoyer directement dans un tableau, chaque champ Typeform correspondant à une colonne du tableau. Ainsi, lorsqu’un utilisateur saisit ses coordonnées, le nom de son entreprise, l’estimation de ses dépenses marketing, les objectifs de l’appel et d’autres champs du formulaire Typeform, les informations se retrouvent immédiatement là où elles doivent être. 

Tout cela nous permet de gérer notre blog comme une entreprise. Nous avons des circuits de vente avec des estimations des recettes, des échéances de contrats, avec des statuts à côté de chaque client. Ce processus nous permet d’entretenir chaque client potentiel tout au long du circuit de vente et de reprendre contact avec d’anciens clients pour travailler de nouveau avec eux. 

monday.com propose une quantité incroyable d’intégrations pour vous aider à gérer votre entreprise. Je connais des blogueurs qui connectent monday.com à leur compte Mailchimp pour faciliter la gestion de leurs e-mails et d’autres qui se connectent à Jira et à GitHub pour suivre les tickets d’ingénierie. Les possibilités d’intégration dans monday.com sont tout simplement illimitées. 

Conclusion 

Dire de monday.com qu’il s’agit d’un simple CRM ou d’un banal outil de gestion de projet serait une grave erreur. En tant que blogueur, je dois optimiser mon temps. Avec des tonnes de flux de travail différents liés au blogging, à la publication d’articles par des invités et au maintien des relations avec nos clients, j’aurais tort de me priver d’une plateforme complète qui centralise toutes les informations. monday.com me permet d’aller plus vite et de gagner plus d’argent en faisant ce que j’aime. C’est le rêve, non ?

Vous voulez gérer votre blog comme Mark ?

Consultez notre modèle de planification de blog !

Un problème pour s’inscrire?
Contactez nous 24 h/24