Merci pour votre inscription! 🎉

Merci 🎉pour votre inscription!

Vous devriez recevoir notre newsletter mensuelle prochainement.

S’abonner à notre newsletter 😊

Comment devenir un leader visionnaire (même si vous n’êtes pas PDG)

Comment devenir un leader visionnaire (même si vous n’êtes pas PDG)

Nous tous chez monday.com

Quel est le point commun entre les grands chefs d’entreprises d’aujourd’hui ? Pour faire court, ils vont toujours de l’avant. Bienvenue dans l’ère des leaders visionnaires, où les managers peuvent compter sur de grandes idées et sur l’innovation pour motiver leurs équipes. Et malgré ce qu’en pense le grand public, le leadership visionnaire n’est pas réservé aux Tim Cooks et Marc Benioffs de ce monde. Si vous occupez un poste à résonsabilités, la « vision » ne devrait pas simplement être un mot à la mode. La bonne nouvelle ? Vous avez probablement tout ce qu’il faut pour devenir un leader visionnaire, peu importe le secteur d’activité ou la taille de votre équipe.

Mais au fait, c’est quoi le leadership visionnaire ?

Commençons par une rapide définition du leadership visionnaire.

Un leader visionnaire est une personne qui communique des aspirations et objectifs globaux à ses collègues.  

Les leaders visionnaires œuvrent activement pour motiver et inspirer leurs équipes afin de travailler ensemble vers une mission commune. Ils sont sûrs d’eux, proactifs, et cherchent à innover.

On peut se tourner vers les géants de la technologie tels que Apple et Salesforce pour trouver d’excellents exemples de leadership visionnaire en action. Par exemple, la vision audacieuse de Steve Jobs a toujours été la signature d’Apple. Mais son actuel PDG Tim Cook s’est engagé à continuer sur cette voie avec sa vision réinventée de l’entreprise après avoir pris les rênes d’Apple : « Nous pensons que nous sommes venus au monde pour créer des produits d’importance, et c’est toujours le cas. » De même, la vision de Marc Benioff du logiciel de business accessible a porté Salesforce au sommet d’un marché de 120 milliards de dollars qui continue de croître. Benioff lui-même souligne que la vision et les valeurs de Salesforce sont les clés de sa réussite. Et sur ce point, le leadership visionnaire est directement lié aux résultats positifs des entreprises et de leurs employés. C’est parce que les entreprises poussées par une mission génèrent des employés très engagés et plus productifs par rapport aux entreprises qui n’ont pas de vision définie. Les points clés ? Le leadership visionnaire n’est pas juste un plus pour le moral de votre équipe. C’est aussi un atout majeur pour doper vos bénéfices.

Les clés pour devenir un leader visionnaire

Nous avons souligné ci-dessous les principes clés du leadership visionnaire, applicables par tous les managers, quelle que soit l’entreprise. Peu importe à quoi ressemble votre équipe, ces conseils vous seront utiles.

1. Communiquez l’axe narratif de votre équipe

Bien communiquer va de pair avec le leadership visionnaire. Stacy Brown-Philpot, anciennement chez Google et aujourd’hui PDG de TaskRabbit, considère que la narration est centrale au leadership façon Google.

Plus précisément, elle tient à commencer chaque semaine par raconter une histoire à son équipe lors d’une réunion informelle. Selon elle, l’objectif de cette narration est simple : « Inspirer vos équipes et les aider à se sentir connectées à la mission et la vision de l’entreprise. » La bonne nouvelle ? Pas besoin d’être un maître de la narration pour communiquer cette vision. Pas besoin de faire partie d’un géant tel que Google non plus.

Une narration d’entreprise reflète les éléments suivants :

  • Vers quoi votre entreprise se tourne (pensez : futures innovations, étapes et objectifs à long terme)
  • Principes et valeurs (pensez : ce que défend votre entreprise et en quoi ces valeurs vous démarquent de la concurrence)
  • Défis (pensez : quels sont les défis que votre entreprise a relevés par le passé et quels sont ceux auxquels vous voulez vous attaquer à l’avenir)

En tant que leader visionnaire, votre travail consiste à inscrire ces points dans une narration sur laquelle vos employés peuvent agir. Cela révèle à nouveau l’importance de communiquer votre vision à vos employés.

https://www.youtube.com/watch?v=o25c5wRvPnI

Selon l’expert en données scientifiques et en leadership Noah Zandan, il existe trois fils conducteurs dans la façon dont les meilleurs leader visionnaires communiquent :

  • Ils s’attachent au présent plutôt qu’au futur (ex : « nous ferons » plutôt que « nous prévoyons de »)
  • Ils parlent simplement (plutôt que de s’étendre sur des statistiques dans un jargon spécialisé, ils s’en tiennent à un langage simple)
  • Ils utilisent souvent « vous » pour s’adresser à leur public (cela rend votre vision plus immédiate et plus tangible)

Ces conseils en communication rendront votre vision plus facile à comprendre et donc plus facile à mettre en place pour vos employés.

2. Votre vision doit rester dans le cadre du travail de votre équipe

Voici la triste réalité : seuls 23 % des employés font le lien entre leurs objectifs au travail et la mission de l’entreprise. Cela donne matière à réflexion. Dire à l’équipe informatique qu’ils vont « changer le monde » ne va pas vraiment les motiver. Au contraire, cela pourrait leur sembler carrément cynique. Essayez plutôt de lier la contribution de vos équipes à la narration générale de votre entreprise. Par exemple, Stephanie Davis chez Google note qu’elle a pour tâche d’interpréter la vision globale de l’entreprise au nom de son équipe. Plus précisément, elle assiste aux appels sur les résultats et se concentre sur les détails spécifiques qui s’appliquent aux personnes sous sa direction.

Réduire ainsi sa vision ne veut pas dire minimiser les rôles et objectifs de vos employés. En fait, c’est même l’exact opposé. Imaginons une équipe de quatre analystes dans une grande entreprise. Si les recettes et la productivité sont en croissance, identifiez les projets et étapes qui ont permis ce phénomène. Demandez-vous : de quelle manière contribuent-ils à la vision globale de l’entreprise ? Communiquer clairement et efficacement votre vision permettra à votre équipe de se sentir importante et décisionnaire, et non le simple maillon de chaîne.

3. Ne limitez pas votre vision à quelques points de communication

Dans le leadership visionnaire, les mots ne valent rien. Votre équipe a besoin de savoir précisément de quelle manière elle concrétise votre vision. Par exemple, prenez une entreprise comme Nordstrom. Leur objectif est clair : apporter aux clients la meilleure expérience de shopping possible. En tant que poids lourd de la distribution qui apporte constamment des innovations primées, elle dispose d’une multitude d’équipes qui œuvrent en coulisse pour atteindre ces résultats. Marketing, service client, informatique, science des données… La liste est longue. Et à une époque où deux employés sur trois souhaitent avoir plus d’information de la part de leur direction, il est important de reconnaître les efforts de chaque équipe pour atteindre ces innovations qui mènent à de plus grands objectifs. Féliciter et encourager fréquemment les employés leur permet de comprendre leur contribution à votre vision.

4. Alignez votre vision avec les objectifs de plus grandes entreprises

Souvenez-vous : transmettre votre vision n’est pas juste un allez-retour entre vous et votre équipe. Il est de votre responsabilité de communiquer avec votre comité de direction et avec votre propre hiérarchie. « Les répercutions positives du leadership visionnaire sont réduites à néant si les managers ne s’alignent pas avec la vision stratégique de leur direction, » souligne Nufer Yasin Ates dans sa recherche pour Harvard Business Review. « Cela peut ralentir les efforts stratégiques voire les anéantir. » Votre capacité à réussir en tant que leader visionnaire dépend de votre compréhension des attentes de votre direction. Faites le lien entre ce que votre direction souhaite et les tâches quotidiennes de votre équipe. Les points clés ? Assurez-vous que la vision individuelle de votre équipe n’est pas séparée de celle du reste de l’organisation. Comme vous vous en serez sûrement rendu compte maintenant, le principe du leadership visionnaire repose sur la capacité de communiquer clairement ses attentes.

Allez-vous devenir un leader visionnaire ?

À première vue, le leadership visionnaire n’est pas hors de votre portée. Le fait est que… Être un leader visionnaire ne veut pas dire être un membre du comité exécutif. Cela ne veut pas non plus dire faire des plans sur la comète avec des objectifs trop ambitieux.Devenir un leader visionnaire, cela veut dire motiver vos collègues dans une mission et lier cette mission aux objectifs de votre équipe. Les étapes ci-dessus peuvent vous servir pour élaborer la manière de le faire.

Un problème pour s’inscrire?
Contactez nous 24 h/24